18/05/2018

Insolents instantanés des hommes politiques

Gaston Deferre, ministre de l’intérieur, hurle de douleur, la main coincée dans la portière que lui ouvre son garde du corps.

 

Des attitudes surprenantes , des gestes peu conventionnels d’hommes politiques dans des
situations souvent amusantes, déconcertantes à la limite parfois de la dérision et du ridicule.

Des photos toujours saisies au vol de l’actualité au fil des années de reportage bien loin
des photos » volées » au détriment des personnages publics.

De Valéry Giscard d’Estaing en passant par François Mitterrand, Jacques Chirac et même
François Hollande sans oublier Jean-Marie Le Pen et quelques autres, un regard « aiguisé »
pendant 40 ans sur ceux qui nous dirigent.

Des attitudes qui aujourd’hui deviennent rares à photographier tellement les personnages
publics se contrôlent, formatés qu’ils sont par leurs conseillers en communication et leur
entourage proche.


Mais « Chassez le naturel, il revient toujours au galop » !

COPYRIGHT JACQUES CHIRAC SAUTE PORTILLON MÉTRO

Jacques-chirac 1980

LE PRESIDENT FRANOIS MITTERRAND DONNE LE DEPART D'UN CONCOURS DE LABOUR DANS LE MORVAN PRES DE NEVERS EN 1988

françois mitterand 1988

RENCONTRE INSOLITE POUR JEAN-MARIE LE PEN VENU VOTER DANS UN BUREAU PARISIEN POUR LE REFERENDUM DE NOVEMBRE 88

JEAN-MARIE LE PEN 1988

COPYRIGHT MARCHAIS CHAMPAGNE

Georges Marchais 1977

Nouvellement élu député européen en 1986, au cours de sa première conférence de presse au Parlement européen de Strasbourg, Jean-Marie Le Pen, interrompt violemment d’un geste significatif un journaliste italien l’interrogeant sur son rôle de Lieutenant de parachutistes pendant la guerre d’Algérie.